OpenLDAP password policy – gérer les comptes des utilisateurs

Objectif: « OpenLDAP password policy » est un module (overlay) qui permet de mettre en place une gestion efficace des comptes d’authentification des personnes référencées dans l’annuaire OpenLDAP. Cette gestion concerne notamment les mots de passe de ces personnes. Cet article montrera la manière de configurer le serveur OpenLDAP pour activer le module « password policy » et mettre en place cette gestion.

Pré-requis: L’article Ajouter des données à l’annuaire ainsi que ses pré-requis sont lus. Le serveur OpenLDAP est installé et alimenté avec les données de l’article.

Pour aller plus loin à ce sujet: La démarche présentée ici constitue le volet système de bas niveau de cette fonctionnalité. L’expiration d’un compte (mot de passe), par exemple, nécessite la mise à disposition des utilisateurs finaux une interface pour modifier leurs mots de passe facilement. Un système en cours de construction permettra d’offrir ce type d’interfaces pour ce type de fonctionnalités.

1. Activer le schéma ppolicy (OpenLDAP password policy)

Par défaut le schéma ppolicy est installé: /etc/ldap/schema/ppolicy.ldif, mais non activé. Pour l’activer:

ldapmodify -x -a -H ldap://localhost -D cn=admin,dc=ldaptuto,dc=net -w admin -f /etc/ldap/schema/ppolicy.ldif

Pour vérifier le chargement effectif du schéma:

ldapsearch -x -s one -H ldap://localhost -D cn=admin,dc=ldaptuto,dc=net -w admin -b cn=schema,cn=config cn -LLL

dn: cn={0}core,cn=schema,cn=config
cn: {0}core

dn: cn={1}cosine,cn=schema,cn=config
cn: {1}cosine

dn: cn={2}nis,cn=schema,cn=config
cn: {2}nis

dn: cn={3}inetorgperson,cn=schema,cn=config
cn: {3}inetorgperson

dn: cn={4}ppolicy,cn=schema,cn=config
cn: {4}ppolicy

Remarquer la présence du schéma ppolicy en plus des quatre schémas activés par défaut.

2. Activer le module ppolicy

Créer le fichier de commande LDIF: ppolicy-module.ldif

vi ppolicy-module.ldif

Saisir dans l’éditeur et enregistrer:

dn: cn=module{0},cn=config
changeType: modify
add: olcModuleLoad
olcModuleLoad: ppolicy

Exécuter la commande de modification contenue dans le fichier:

ldapmodify -x -H ldap://localhost -D cn=admin,dc=ldaptuto,dc=net -w admin -f ppolicy-module.ldif

Pour vérifier l’activation effective du module:

ldapsearch -x -H ldap://localhost -D cn=admin,dc=ldaptuto,dc=net -w admin -b cn=config "(objectClass=olcModuleList)" olcModuleLoad -LLL

dn: cn=module{0},cn=config
olcModuleLoad: {0}back_hdb
olcModuleLoad: {1}ppolicy

Remarquer la présence du module ppolicy dans la liste alors que par défaut seul back_hdb (module de gestion de la base de données) est activé.

3. Configurer le module ppolicy

Créer le fichier de commande LDIF: ppolicy-conf.ldif

vi ppolicy-conf.ldif

Saisir dans l’éditeur et enregistrer:

dn: olcOverlay=ppolicy,olcDatabase={1}hdb,cn=config
objectClass: olcPpolicyConfig
olcOverlay: ppolicy
olcPPolicyDefault: cn=ppolicy,dc=ldaptuto,dc=net
olcPPolicyUseLockout: FALSE
olcPPolicyHashCleartext: TRUE

Ajouter l’entrée du fichier:

ldapmodify -x -a -H ldap://localhost -D cn=admin,dc=ldaptuto,dc=net -w admin -f ppolicy-conf.ldif

Pour vérifier la prise en compte effective de la configuration:

ldapsearch -x -H ldap://localhost -D cn=admin,dc=ldaptuto,dc=net -w admin -b cn=config "(objectClass=olcPpolicyConfig)" -LLL

dn: olcOverlay={0}ppolicy,olcDatabase={1}hdb,cn=config
objectClass: olcPPolicyConfig
olcOverlay: {0}ppolicy
olcPPolicyDefault: cn=ppolicy,dc=ldaptuto,dc=net
olcPPolicyHashCleartext: TRUE
olcPPolicyUseLockout: FALSE

Trois paramètres de configuration:

  1. olcPPolicyDefault: Indique un DN de configuration utilisé par défaut (cf. paragraphe suivant).
  2. olcPPolicyHashCleartext: Indique si les mots de passe doivent être cryptés systématiquement. Ce paramètre devrait être à TRUE sauf cas exceptionnel.
  3. olcPPolicyUseLockout: Indique si le message d’erreur retourné en cas de tentative de connexion à un compte verrouillé est un message spécifique à cet état de verrouillage (TRUE), ou un message général d’echec de connexion (FALSE). FALSE est plus sécurisé (pas d’indication à un éventuel pirate), TRUE est plus pratique.

4. Configurer une politique de mots de passe

Il s’agit de configurer l’entrée indiquée dans le paramètre olcPPolicyDefault de la configuration du module ppolicy, c’est à dire: cn=ppolicy,dc=ldaptuto,dc=net. Pour cela on va créer un fichier LDIF qui permettra d’ajouter cette entrée.

vi ppolicy-defaut.ldif

Saisir dans l’éditeur et enregistrer:

dn: cn=ppolicy,dc=ldaptuto,dc=net
objectClass: device
objectClass: pwdPolicyChecker
objectClass: pwdPolicy
cn: ppolicy
pwdAllowUserChange: TRUE
pwdAttribute: userPassword
pwdCheckQuality: 1
pwdExpireWarning: 600
pwdFailureCountInterval: 30
pwdGraceAuthNLimit: 5
pwdInHistory: 5
pwdLockout: TRUE
pwdLockoutDuration: 0
pwdMaxAge: 0
pwdMaxFailure: 5
pwdMinAge: 0
pwdMinLength: 5
pwdMustChange: FALSE
pwdSafeModify: FALSE

Ajouter l’entrée:

ldapmodify -x -a -H ldap://localhost -D cn=admin,dc=ldaptuto,dc=net -w admin -f ppolicy-defaut.ldif

Pour vérifier la prise en compte de cet ajout:

ldapsearch -x -H ldap://localhost -D cn=admin,dc=ldaptuto,dc=net -w admin -b dc=ldaptuto,dc=net "(objectClass=pwdPolicy)" -LLL

16 Paramètres (tous les attributs listés) permettent de configurer une politique efficace et performante de mots de passe et de gestion des comptes utilisateurs. La commande suivante permet d’avoir tous les détails à propos de ces paramètres:

man slapo-ppolicy

A titre d’exemple pwdMinLength a été paramétré à 5, ce qui signifie qu’un mot de passe ne peut pas avoir une longueur inférieure à 5 caractères. Testons:

ldappasswd -x -H ldap://localhost -D uid=durand,ou=people,dc=ldaptuto,dc=net -w durand -s dura

Result: Constraint violation (19)
Additional info: Password fails quality checking policy

Cette commande permet à Alain Durand de se connecter avec son identifiant et mot de passe (-D uid=durand,ou=people,dc=ldaptuto,dc=net et -w durand) et modifier ce mot de passe avec la nouvelle valeur fournie (-s dura). La commande échoue car le nouveau mot de passe comporte 4 caractères.

ldappasswd -x -H ldap://localhost -D uid=durand,ou=people,dc=ldaptuto,dc=net -w durand -s duran

La commande réussit car le nouveau mot de passe comporte 5 caractères. Pour vérifier la prise en compte de cette modification:

ldapsearch -x -H ldap://localhost -D uid=durand,ou=people,dc=ldaptuto,dc=net -w durand -b dc=ldaptuto,dc=net

ldap_bind: Invalid credentials (49)

L’ancien mot de passe n’est pas accepté et la même commande avec le nouveau mot de passe : duran, devrait réussir.

Un autre paramètre: pwdCheckModule permet de contrôler la qualité du contenu des mots de passe. Ce paramètre indique le nom du fichier d’une librairie dynamique partagée native qui se charge de cette fonction. Avant de le renseigner il faudra d’abord s’assurer que cette librairie est présente.

Une telle librairie est disponible à l’installation à partir de son site Internet. Il convient de l’installer et ensuite renseigner ce paramètre en modifiant le paramétrage de la politique de mots de passe par défaut:

vi modifpp.ldif

Saisir dans l’éditeur et enregistrer:

dn: cn=ppolicy,dc=ldaptuto,dc=net
changeType: modify
add: pwdCheckModule
pwdCheckModule: pqchecker.so

Exécuter la modification:

ldapmodify -x -a -H ldap://localhost -D cn=admin,dc=ldaptuto,dc=net -w admin -f modifpp.ldif

pqchecker.so est la librairie de contrôle de la qualité du contenu des mots de passe. Par défaut elle est installée dans /usr/lib/ldap. Par défaut également elle oblige à utiliser un mot de passe avec au minimum 1 caractère majuscule, 1 minuscule, 1 chiffre et 1 caractère spécial (non alphabétique). Plus de renseignements à ce propos peuvent être trouvés sur http://www.meddeb.net/pqchecker.

Share

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "OpenLDAP password policy – gérer les comptes des utilisateurs"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
laurent
Invité

Bonjour,

Lorsque je fais ldapmodify -x -a -H ldap://localhost -D cn=admin,dc=ldaptuto,dc=net -w admin -f ppolicy-conf.ldif

J’ai l’erreur sur dn: olcOverlay=ppolicy,olcDatabase={1}hdb,cn=config

j’ai bien le fichier olcDatabase={1}mdb.ldif.
Donc j’ai mis dans le fichier
dn: olcOverlay=ppolicy,olcDatabase={1}mdb,cn=config

J’ai toujours la même erreur